Envoi de vin aux USA : les précautions à prendre

Une femme dans les vignes

Depuis la fin de l’Antiquité, lorsque les Romains ont implanté la vigne en Gaule, l’Hexagone a toujours été le premier producteur de vin en valeur et en volume. Les grands crus sont donc d’origine française et ont une renommée internationale. Tous les amateurs de vins, notamment les Américains, sont intéressés par les bouteilles de vin françaises pour compléter la collection qu’ils possèdent dans leurs caves.

En conséquence, si vous avez un ami d’origine américaine et que vous avez envie de lui offrir un présent significatif qui lui fera vraiment plaisir, lui envoyer du vin est une excellente idée de cadeau. Cependant, pour envoyer des bouteilles de vin aux USA, il est nécessaire de prendre certaines précautions et de respecter les conditions douanières de ce pays. Découvrez donc tout ce qu’il faut savoir avant d’envoyer du vin aux États-Unis.

Protégez les bouteilles de vin avant l’envoi vers les États-Unis

Si vous comptez offrir du vin à un proche habitant les USA, vous devez savoir comment envoyer du vin pour ne pas faire des erreurs qui pourraient faire échouer l’expédition. Afin de transporter des bouteilles de vin, il vous faudra respecter scrupuleusement certaines règles pour l’envoi de la cargaison.

En premier lieu, il est important de respecter une bonne température de transport. N’envoyez jamais votre vin pendant la période de canicule. Gardez à l’esprit que la bouteille de vin est semblable à une conserve vivante qu’il faut chouchouter comme un bébé. Il est donc essentiel de réaliser son envoi dans les conditions thermiques optimales.

Toutefois, si vous n’avez pas le choix et que vous devez envoyer votre marchandise en plein été, optez pour le transport sous température dirigée en conteneur climatisé, afin d’éviter un choc thermique pouvant altérer la qualité du vin.

Ensuite, vous devez bien choisir les emballages. Sur le marché, il existe deux types d’emballage pour les bouteilles : les cartons à stockage vertical et horizontal. Les emballages à entreposage vertical sont les mieux appropriés pour un envoi dans les meilleures conditions, chaque bouteille étant enveloppée dans du papier bulle et isolée dans une alvéole de carton.

Bouteilles de vin

Quant aux cartons à stockage horizontal, ils ne sont pas vraiment indiqués pour un acheminement sans casse, car les bouteilles y sont placées comme dans un casier à bouteilles. En cas de mouvements brusques ou d’arrêt soudain du camion qui transporte les bouteilles, ces dernières peuvent s’entrechoquer, ce qui peut entrainer des coulures qui détérioreront les étiquettes.

Par ailleurs, il est important de tenir compte de l’influence de la position des bouteilles durant l’expédition. Pendant un transport de plusieurs heures, le mouvement du liquide contenu dans une bouteille (couchée ou debout) est important. À chaque virage, montée ou descente, freinage ou accélération, le vin est agité. C’est donc en position couchée que le mouvement et le risque de casse sont considérablement réduits. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’opter pour la position verticale, bouchon en haut, lorsque vous devez expédier les bouteilles de vin.

Quelles sont les procédures douanières à réaliser pour envoyer du vin aux USA ?

Les États-Unis sont très stricts en termes de règlements. Et aux USA, la législation sur l’importation du vin est assez complexe. Il s’agit de la réelle barrière à l’entrée de votre marchandise avant même le paiement des droits de douane et des taxes.

Comme vous le savez certainement, les USA sont un état fédéral. De fait, à la réglementation du pays viennent s’ajouter les principes appliqués par le gouvernement de chaque État. Au niveau national, les lois et les règlements applicables aux bouteilles de vin relèvent essentiellement de la compétence du Alcohol and Tobacco Tax and Trade Bureau (T.T.B). Voici les principales attributions de ce bureau :

  • vérification de la qualité des bouteilles de vin (échantillon et analyses),
  • attribution des licences d’importation,
  • approbation des étiquettes,
  • approbation des noms d’origine,
  • collecte des taxes.

L’étape la plus contraignante parmi toutes les phases citées ci-dessus est l’approbation des étiquettes. Le Certificate of Label Approval ou COLA est le passeport des bouteilles de vin exportées. Il s’agit d’un document qui s’obtient à la suite d’analyses d’échantillons. En outre, des mentions obligatoires telles que la teneur en alcool, le taux de sulfites, les colorants, etc. doivent apparaitre en anglais sur les étiquettes.

Une fois que la marchandise a passé avec succès l’épreuve du contrôle fédéral, elle doit encore subir des vérifications relevant du niveau étatique. Étant donné que chaque État possède ses propres lois, les contraintes du règlement fédéral augmentent considérablement.

Ces deux niveaux de réglementation tendent à créer une forte hétérogénéité des diverses lois applicables. Aux USA, il existe des États tels que la Pennsylvanie connus sous le nom de «Control States » dans lesquels le gouvernement prend la majorité des décisions concernant la distribution et la commercialisation des boissons alcoolisées. Heureusement, la plupart des États sont libres. La vente du vin est donc moins contraignante dans ces zones du pays.

Il convient également de noter que toute boisson alcoolisée doit nécessairement passer par trois intermédiaires avant d’atteindre le consommateur final. Par conséquent, un exportateur de vins français ne peut pas directement vendre son produit au client final. Il doit d’abord le céder à un distributeur (grossiste), qui se chargera ensuite de l’envoyer chez les détaillants qui le vendront au consommateur.

Du vin rouge

Quels sont les documents douaniers à joindre au colis de vin que vous expédiez aux États-Unis ?

Pour expédier des bouteilles de vin aux USA, il est essentiel de ne pas réaliser un envoi sans avoir reçu au préalable le certificat que l’importateur américain doit obtenir auprès de la TTB pour l’approbation des mentions légales et sanitaires devant apparaitre sur les étiquettes.

Par la suite, vous devrez également préparer la facture commerciale, un certificat d’origine et un DAE (Document Administratif Électronique). Une fois que toutes les bouteilles sont bien emballées dans la caisse d’envoi assurant l’acheminement de vos crus, il faudra apposer les documents de transport sur le colis en les mettant dans une pochette plastique.

N’oubliez pas de laisser apparents ces papiers qui doivent être visés par la douane américaine et de rédiger les informations sur le colis en anglais afin de faciliter le dédouanement de la marchandise.

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. « 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*