Le miel : ses propriétés médicinales et ses bienfaits face à divers problèmes de santé

Du miel

Le miel, c’est bon. Enfin, côté goût, ça dépend pour qui. Mais côté propriétés médicinales, le miel a de véritables bienfaits face à de nombreux problèmes de santé. Il pourrait même faire office de médicament naturel dans certains cas. On peut d’ailleurs mentionner le miel de thym, qui est très efficace comme cicatrisant pour une plaie.

Le miel de thym, idéal pour cicatriser une plaie

Et oui, le miel de thym est idéal pour une cicatrisation rapide d’une plaie. Il permet d’accélérer le rétablissement des tissus grâce à ses composants : le thymol et le carvacrol. Même des chirurgiens l’utilisent pour une cicatrisation rapide. Pas toujours sous forme liquide, soit, mais aussi dans un format de compresses stériles, comme des pansements. Le miel de thym est puissant et parfait pour une cicatrice saine d’une plaie plus ou moins superficielle voire grave.

En plus d’être un excellent cicatrisant, le miel de thym permet de désinfecter naturellement. Ses propriétés sont reconnues tout comme celles du miel de Manuka qui est un cicatrisant encore plus puissant.

Comment utiliser du miel sur une plaie ?

Avant d’avoir recours au miel pour cicatriser une plaie, il faut commencer par nettoyer cette plaie avec de l’eau oxygénée ou du sérum physiologique. Une fois chose faites, il faut utiliser du coton ou un objet stérilisé afin d’appliquer le miel sur la plaie. Sinon, il est possible d’en mettre sur une gaze et lorsque celle-ci est bien imprégnée de miel, il faut la placer sur la plaie. L’avantage d’un pansement avec du miel est qu’il ne colle pas à la peau.

Que peut-on soigner avec du miel de thym ?

Le miel de thym permet de soigner plusieurs types de blessures comme l’acné (à appliquer sous forme de masque sur le visage), les aphtes, les brûlures, les ulcères, les plaies infectées, les escarres.

Le miel de thym est un véritable antiseptique. Il a le pouvoir de soigner des maladies telles que le rhume, la bronchite, la grippe ou encore la toux.

Il faut savoir que le PH du miel de thym est plus acide qu’un autre type de miel ce qui en fait une utilisation médicale idéale comme antiseptique.

Le miel de thym est aussi un antioxydant car très riche en bore et en cuivre. C’est d’ailleurs un excellent moyen de sucrer une infusion avant d’aller dormir pour son effet apaisant.

Les vertus thérapeutiques du miel de romarin

On trouve le romarin dans le bassin méditerranéen où le soleil est omniprésent. Cet arbrisseau donne des fleurs bleues dont raffolent les abeilles qui en font du miel de romarin. Les vertus thérapeutiques du miel de romarin sont multiples. D’abord, il est excellent pour le foie grâce à ses oligoéléments. Ensuite, il aide à la digestion. Puis, il s’avère efficace contre l’asthme. Enfin, ce miel est idéal pour le traitement de l’eczéma et des ulcères. En clair, le miel de romarin est un remède multiple.

L’apithérapie : la guérison de façon douce grâce aux vertus du miel

Le miel est un antibactérien, antioxydant, anti-inflammatoire naturel utilisé dans le milieu médical. Le pollen favorise les défenses immunitaires et renforce l’organisme en situation de fatigue ou de maladie. La gelée royale a des bienfaits qui ont un effet sur tout l’organisme. On la consomme sous forme de cure surtout en automne ou au printemps. La propolis est surtout utilisée pour son effet contre les infections bactériennes. Mais chaque miel a ses propres vertus.

Les vertus du miel selon leur type

  • Le miel d’acacia : permet de réguler les intestins et est idéal pour les enfants.
  • Le miel de bourdaine : excellent pour ses vertus purgatives.
  • Le miel de cerisier : pour ses bienfaits diurétiques.
  • Le miel de châtaignier : très bon pour la circulation sanguine et aussi en tant que cicatrisant.
  • Le miel de chêne : il se distingue pour sa richesse en oligoéléments.
  • Le miel de colza : riche en oligoéléments tels que le bore et le calcium.
  • Le miel de lavande : principalement utilisé dans les produits cosmétiques comme les savons.
  • Le miel de luzerne : énergisant, il est souvent utilisé par les sportifs et les individus fatigués.
  • Le miel de pissenlit : comme celui de cerisier, il a des bienfaits diurétiques.
  • Le miel de romarin : détaillé plus haut, il est riche en oligoéléments.
  • Le miel de sapin : riche en oligoéléments, c’est un diurétique, antiseptique et anti-anémique.
  • Le miel de sarrasin : typique de Bretagne, il est idéal contre l’anémie.
  • Le miel de tilleul, de tournesol, de Garrigue : ils sont riches en oligoéléments.
  • Le miel de thym : voir détails ci-dessus.
  • Le miel d’Arbousier : idéal pour la circulation du sang, c’est aussi un antiseptique urinaire et un diurétique.
  • Le miel de Mélilot : spécialement conseillé contre les problèmes inflammatoires tels que rhinite, sinusite, angine, gingivite, etc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*