Les fast-foods se mettent au veggie : le végétarien est-il plus sain ?

Burger vegetarien

En France, on estime que 2 % de la population est végétarienne. Ainsi, avec l’augmentation du nombre de personnes qui ne mangent pas de protéine animale, le monde de la restauration rapide doit s’adapter. En effet, il convient de proposer des produits pour chaque type de clientèle, et de rester à la page quant aux besoins des clients.

Les menus végétariens ont la cote

Depuis le 2 janvier, Mc Donald’s propose des menus entièrement végétariens dans ses enseignes britanniques et irlandaises. On y retrouve des frites certifiées végan, une boisson ainsi que des « Veggie Dippers », des bâtonnets croustillants au riz, ou aux légumes, comme le poivron rouge.

Après avoir lancé son premier Big Mac végan en Allemagne, le géant de la restauration rapide s’est aperçu qu’il n’était pas le seul à se lancer sur le marché végétarien. En effet, son concurrent Burger King, proposait alors l’Impossible Whopper en version végétarienne, aux États-Unis. La chaîne avait ainsi remplacé le bœuf haché par des steaks végétaux. On retrouve aussi chez KFC une gamme de nuggets sans poulet, lancé à Atlanta.

En 2020, les fast-foods sont donc en pleine transition, en partie grâce l’évolution des besoins des clients, mais aussi avec les nouvelles lois anti-plastique. Ainsi, les professionnels de la restauration doivent s’adapter et remplacer leur vaisselle jetable en plastique par des produits moins polluants.

Ces changements suscitent des questions, notamment par rapport à la qualité nutritionnelle des aliments. Après avoir fait un effort sur l’écologie et sur la diversité des produits proposés en fonction des régimes alimentaires, les fast-foods vont-ils parvenir à proposer des aliments plus qualitatifs sur le plan nutritionnel ?

Une offre plus ciblée mais pas plus saine

Lorsqu’on examine la composition des produits végans, on peut constater qu’ils ne sont pas mieux que les produits à base de viande, sur le plan nutritionnel. Effectivement, si on compare un Big Mac et un Grand Veggie, burger végétarien lancé en France, en 2017, chez Mac Donald’s, on peut voir que la version veggie est plus grasse, plus salée, et plus sucrée. Elle est également supérieure sur le plan calorique et représente 38 % des besoins caloriques journaliers d’un adulte, avec ses 763 calories (contre 503 calories pour le Big Mac).

Cependant, chez Domino’s Pizza, on ne note qu’une légère différence au niveau des calories entre la pizza Peppina Classique et la Vegan Peppina. Néanmoins, la version végétarienne contient presque deux fois moins de protéines que son équivalent à base de viande.

A travers ces exemples, on en déduit donc que le végan n’est pas forcément plus sain.

On peut donc conclure que manger végétarien dans un fast-food n’est qu’une question de choix alimentaire et que ce n’est pas forcément plus « healthy ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*