Devenir pâtissier depuis l’étranger !

Des pâtisseries

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle de Pâtisserie est le premier niveau de qualification pour les futurs professionnels de l’art culinaire. D’ailleurs, les apprentis peuvent déjà accéder à la vie active à l’issue de cette étape. Cette formation reste accessible à tous, quelle que soit votre nationalité. Et grâce au digital, il est tout à fait possible de se former depuis l’étranger.

Formation à distance CAP pâtisserie : comment y accéder ?

Premièrement, tout le monde peut s’inscrire au CAP pâtisserie, à condition d’avoir au moins 18 ans l’année de l’examen. Vous pouvez notamment passer par un établissement de formation privé ou public. En revanche, si vous demeurez à l’étranger, il s’avère plus judicieux de se former sur le site d’Espace Concours parrainé par Norbert Tarayre.

Diverses formules vous permettent de vous former à votre rythme. Les cours sont dispensés à distance via des vidéos, des manuels, des fiches techniques. À ceux-là s’ajoutent des cours en direct, des astuces de chefs et des recettes exclusives. Les cours portent aussi sur l’approvisionnement et le stockage, l’organisation du travail et de la production. Et bien évidemment, les apprentis pâtissiers apprendront à valoriser les produits finis.

Où s’inscrire au CAP Pâtisserie ?

Que vous viviez à l’étranger ou non, l’inscription à l’examen du CAP Pâtisserie se fait obligatoirement en ligne. Le candidat recevra ensuite la confirmation d’inscription par email ou par courrier. Il lui faudra retourner cette confirmation en y joignant les pièces justificatives pour valider l’inscription. Rappelons que l’inscription au CAP Pâtissier reste gratuite. En outre, le candidat titulaire d’un autre CAP, du BEP ou du BAC se voit dispensé des épreuves portant sur le domaine général. Il s’agit notamment des matières telles que l’histoire, le français, la géographie, le sport et les maths.

Un gâteau au chocolat

Quelles sont les épreuves du CAP Pâtisserie ?

Le CAP Pâtisserie se déroule en trois parties. Vous avez d’abord l’épreuve pratique qui consiste à produire un entremets, une tarte, une pâte à choux et une pâte à brioche. Ces pâtisseries devront être réalisées dans les délais impartis (7 heures) et dans le respect des normes d’hygiène. S’ensuivent les épreuves écrites qui sont axées sur la Prévention Santé Environnement (PSE) et sur l’Approvisionnement et Gestion des stocks. Enfin, les épreuves facultatives portent sur le domaine général et sur les langues vivantes.

Comment s’équiper et se préparer ?

Si vous aspirez à devenir un pâtissier hors pair, il faudra disposer des bons outils. Munissez-vous du bon équipement qui se compose de livres, du matériel adéquat, de la tenue adaptée et des ingrédients. Pensez surtout à vous entraîner chez vous afin d’adopter les réflexes d’un pâtissier professionnel. La rigueur est d’autant plus exigée pour les candidats libres qui suivent des formations en ligne.

Le but étant de décrocher ce fameux Graal qui vous permettra de poursuivre par le bac pro ou par le brevet professionnel en pâtisserie. Le candidat peut aussi envisager la mention complémentaire et le brevet de maîtrise en pâtisserie. Sinon, nombreux visent le BTM pâtisserie ou le brevet de techniques des métiers. Après le CAP pâtisserie, le candidat peut immédiatement se lancer sur le marché du travail.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*