Comment soutenir les restaurants locaux pendant ce second confinement ?

Depuis l’arrivée de la Covid-19 en France, les commerçants sont dans une situation compliquée financièrement. Les bars et les restaurants ne pouvant plus ouvrir leurs portes au public, ils ont dû trouver des alternatives afin de pouvoir continuer leur activité. Mais nous, en tant que consommateurs, comment pouvons-nous les aider au maximum ?

Les restaurants doivent fermer leurs portes au public pendant le confinement

À l’annonce du président, les restaurants ont dû stopper leur four, leur cellule de refroidissement, leur frigo, et leur plaques de cuisson. Ils étaient à nouveau obligés de fermer leur porte dans l’optique d’éviter la propagation du virus. Les commerces dits « non-essentiels » se battent encore pour trouver une solution afin de continuer leur activité, les restaurants ont trouvé. Ils ont décidé de se mettre à la vente à emporter pour pouvoir continuer de faire plaisir à leurs clients et de gagner de l’argent.

Que ce soit dans les grandes villes ou bien au cœur des villages, la plupart des restaurants ont réussi à mettre en place un système de vente à emporter tout en respectant les règles sanitaires imposées par le gouvernement. Pour savoir si votre restaurant préféré a choisi de continuer son activité, vous pouvez directement leur téléphoner et ainsi commander votre repas pour le lendemain ou bien vous rendre sur leur page Facebook, s’ils en ont une.

Des plateformes mises en ligne pour soutenir les bars, les restaurants, et les bistrots

Minimiser l’impact du coronavirus sur nos commerçants doit être un de nos objectifs en tant que consommateurs. Les commerces de proximité sont indispensables pour le bien de nos villes et de nos foyers. La période de noël va être compliquée pour tout le monde, il est donc important que l’on soit solidaires. Alors, quelles sont les solutions mises en place pour faciliter cette solidarité ?

Des plateformes solidaires ont été créés. Par exemple, #SauveTonResto permet de réserver un repas dans un restaurant, une nuit dans un hôtel, un séjour entier dans un établissement… Cet achat, ne pouvant pas être utilisé pendant la période de confinement, est sous forme de bon, utilisable dès la réouverture. L’objectif est de faire vivre la trésorerie des commerçants pour les aider à payer leurs charges, mais aussi de penser à l’avenir. Se projeter dans quelques mois, lorsque le virus ne sera plus qu’un mauvais souvenir, fait du bien au moral et nous fait vivre ce deuxième confinement dans de meilleures conditions.

Des initiatives originales de la part des restaurateurs pour faire plaisir à leurs clients

À Rennes, en Bretagne, une vingtaine de restaurants ont vu débarquer des clients plutôt originaux. L’idée, inspirée d’une initiative déjà mise en place dans le quartier des gobelins à Paris, est de choisir d’installer des ours en peluche à la place des clients habituels.

L’objectif du propriétaire de ces restaurants est d’apporter un peu de joie aux passants. Un restaurant vide ne fait pas sourire, un restaurant rempli d’énormes peluches si. Par la suite, ces ours seront offerts à des enfants pour Noël via une association caritative.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles

LIENS COMPLÉMENTAIRES