Les vertus de l’ail, un excellent aliment pour la santé

Des tresses et grappes d'ail suspendues

L’ail est un ingrédient que l’on utilise énormément dans la cuisine française. Outre le fait de relever magnifiquement un plat et y apporter sa touche aromatique, celui-ci est surtout extrêmement bon pour la santé. Voici quelques explications sur cet aliment qui se révèle être un très bon allié dans la vie de tous les jours !

Immunité et circulation sanguine

Voici l’un des principaux amis de l’immunité. L’ail a un effet directement bactéricide et antiviral. Il stimule notamment l’activité des lymphocytes. Il constituerait même une protection contre certains cancers en facilitant l’action des cellules immunitaires chargées d’évacuer les cellules « folles » que produit notre métabolisme et qui sont à l’origine de la prolifération des tumeurs.

L’ail agit également sur la circulation sanguine. En effet, le bulbe de l’ail contient des glucides, une huile volatile sulfurée, des produits dérivés de l’allicine, les ajoènes, ainsi que des prostaglandines. C’est grâce à cette structure que l’ail permet de faire baisser la tension artérielle et de diminuer les graisses saturées dans le sang sous forme de cholestérol.

Un remède pour les problèmes avec notre corps

L’ail soulage également les cors. Il suffit d’appliquer une rondelle d’ail cru ou de l’ail pilé à l’aide d’un mortier, avec un bandage sur le cor, sans toucher la peau autour, et de laisser agir toute la nuit (uniquement la nuit). Ceci jusqu’à ce que le cor disparaisse.

L’ail favorise aussi l’élimination des toxines, permettant ainsi de diminuer la congestion causée par une inflammation locale. L’ail peut être appliqué en cas de douleurs musculaires ou de foulure. Pour cela, il faut le broyer et le mélanger à de l’huile d’olive. Puis masser longuement et doucement avec cette préparation, la partie du corps douloureuse.

L’ail agit également contre la prolifération des bactéries et, de même, a un effet vermifuge sur les oxyures et les ascaris. Il suffit de couper une gousse d’ail en deux, de la laisser macérer toute la nuit dans un verre de lait, et de boire cette substance le lendemain matin, à jeûn. Un des aromates les plus populaires et à consommer sans modération !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*