Les spécialités bretonnes plaisent aux touristes !

Des crêpes, la vraie spécialité bretonne

La Bretagne est un territoire historique et plein de surprises. Son immense patrimoine culinaire attire de nombreux touristes qui viennent à la découverte des spécialités du terroir. Quels sont les trésors gastronomiques bretons les plus appréciés ? Voici le point dans cet article.

Le cidre breton

Le cidre de Bretagne est un chef-d’œuvre qui découle du savoir-faire traditionnel que détiennent les producteurs depuis le XIe siècle. On distingue :

  • Le cidre brut ;
  • Le cidre doux ;
  • Le cidre demi-sec.

Chacune de ces variétés possède une particularité qui lui confère sa célébrité mondiale. Le cidre doux, comme son nom l’indique, est particulièrement sucré. Il contient peu d’alcool et est idéal pour accompagner les desserts et les produits de pâtisserie. Le cidre brut quant à lui est moins sucré et contient plus d’alcool. Les touristes adorent s’en servir pour accompagner les mets faits avec du poisson ou du fromage. En ce qui concerne le demi-sec, c’est un peu un mélange des deux précédents. Il est également très apprécié des vacanciers.

À l’occasion de votre prochain passage en Bretagne, ne manquez surtout pas l’occasion de goûter à ce délicieux breuvage du pays. Si vous le désirez, vous pouvez contacter Val de Rance, les producteurs de cidre breton pour visiter leur cidrerie, acheter dans leur boutique et savourer les merveilles culinaires bretonnes.

Le caramel au beurre salé

Le caramel au beurre salé est une autre spécialité à succès de la Bretagne. Il est fait avec du beurre demi-sel et présente une teinte brune claire séduisante. Selon l’accompagnement souhaité, il peut prendre la forme d’une pâte à tartiner ou d’un caramel liquide. C’est une recette très savoureuse qui peut être utilisée de diverses manières. Il peut accompagner des crêpes, de la glace, du pain ou des brioches. On peut même le manger tel quel, avec une cuillère.

Le kouign-amann

Spécialités bretonnes en patisserie

Créé accidentellement par un boulanger douarneniste, le kouign-amann est désormais un élément de l’identité gastronomique des Bretons. Les touristes culinaires l’apprécient particulièrement à cause de son caractère croustillant et de sa composition : un mélange moelleux et succulent de beurre et de sucre. Si la recette est reprise à plusieurs endroits dans le monde, c’est comme le cidre, il n’y a qu’en Bretagne que vous trouverez la version authentique. Et surtout, n’oubliez pas de garder un contenant en verre pour y conserver quelques parts à ramener chez vous.

Le sablé breton

Léger et exquis, avec une belle texture friable, le sablé breton trouve sa place dans les assiettes de petits déjeuners et les goûters des touristes. Avec la farine de blé comme ingrédient de base, il est simple et facile à réaliser. On peut aisément l’emporter dans sa valise pour faire goûter à ses proches le savoir-faire des pâtissiers bretons. Chaque bouchée de cette spécialité locale croustillante est un moment unique.

La crêpe dentelle

La crêpe dentelle est une crêpe fine et croustillante que les enfants des touristes affectionnent particulièrement. Encore appelée gavotte, elle a un goût exquis dont les chefs pâtissiers bretons ont le secret. Les crêpes dentelles sont généralement consommées sous forme de desserts ou au goûter avec une ou deux boules de glace. On peut également les manger avec de la mousse au chocolat.

Les rillettes de poisson

Préparées avec des filets de maquereau, morues ou sardines, les rillettes de poisson s’invitent dans les assiettes de presque tous les touristes qui visitent la Bretagne. Tartinée sur du pain complet ou du pain perdu, cette préparation originale s’accorde parfaitement avec du cidre breton ou du whisky finement distillé. La saveur est encore plus surprenante lorsque les rillettes sont fraîchement cuisinées.

Alors, que diriez-vous d’un détour en Bretagne à l’occasion de vos prochaines vacances ? Les spécialités gastronomiques du terroir n’attendent que vous.

Attention, la vente et la consommation d’alcool sont interdites à toute personne de moins de 18 ans. Dans tous les cas, l’alcool est à consommer avec une grande modération et sans dépasser les seuils limites fixés par la loi pour les conducteurs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*