Comment reconnaître un bon café ?

Le café est une boisson universelle. Qu’elle s’invite au petit déjeuner ou dans une discussion entre collègues au bureau, une tasse de bon café est toujours la bienvenue. Voici quelques conseils pour reconnaître un bon café.

Prenez connaissance de l’origine du café

Pour reconnaître un bon café, il faut remonter aux sources. En effet, avant de devenir la dosette de café qui illumine votre petit déjeuner chaque matin, le nectar que vous buvez se présentait sous forme de grains et de plantes.

Les gens aiment le bon café, et on le voit partout, et de plus en plus ! Prenons un exemple tout simple : c’est parce que les gens aiment le café de grande qualité que ce dernier s’invite même aujourd’hui comme cadeau d’entreprise ! Rien de mieux en effet qu’une dosette de café personnalisée pour se rappeler au bon souvenir des clients dès leur arrivée au bureau. Bien sûr, pour que ce souvenir soit positif, c’est du café d’excellente qualité qu’ils devront boire.

Ainsi, aussi bien à la maison qu’au bureau, le café de qualité, on l’aime et on en redemande. Mais alors, comment le reconnaître ?

Des caféiers plantés en altitude

Plus le lieu de plantation des caféiers est élevé, plus le café affichera un bon taux de caféine à la fin de la production. Il sera donc plus savoureux dans votre tasse. Les meilleurs cafés sont en effet récoltés en altitude, généralement autour des 1 500 mètres.

Quand vous choisissez votre café, prêtez donc attention à la région d’origine notée sur l’emballage. Cela vous permet de savoir s’il vient d’un lieu en altitude ou non. Vous pouvez d’ailleurs vous fier aux appellations comme « Arabica de haute attitude » pour obtenir un café de bon goût et plus caféiné.

Une tasse de café avec des grains autour

La sélection des bons grains

La forme des grains de café constitue aussi un autre indicateur de sa qualité. Elle est bien entendu différente pour chaque variété de café. Mais en principe, les grains doivent être de forme ovale. Ils ne doivent pas présenter de brisures. La couleur des grains de café de bonne qualité doit également être uniforme.

Un café bien torréfié

La torréfaction est une étape qui joue sur la qualité du café que vous buvez. Un café risque de perdre sa saveur et son taux de caféine s’il n’est pas bien torréfié. La torréfaction artisanale reste la plus recommandée. Rien ne vaut l’expérience et les connaissances ancestrales d’un bon maître-torréfacteur. En effet, la torréfaction lente et la température basse offerte par la torréfaction artisanale garantissent le maintien du goût et de la qualité du café.

Évaluez votre tasse de café

Après avoir bien analysé l’origine de votre café, vous devez aussi évaluer votre boisson pour savoir si le café est bon. Il s’agit bien entendu d’une information subjective qui fera appel à vos sens.

Un arôme particulier

Même si la sensation d’un parfum est subjective, un bon café se reconnaît généralement par son arôme. Il s’agit d’une odeur que vous pouvez ressentir avant même d’approcher la tasse de votre nez et qui ne quitte pas tout de suite votre palais après avoir avalé une gorgée.

Des goûts mélangés

Les experts d’accordent à dire qu’un bon café est à la fois acide, amer, sucré et salé. Quand vous l’avalez, vous devez ainsi ressentir une note d’acidité sur le bout de la langue. Dans votre bouche, vous devez capter un certain goût de fruits sucrés. On parle de sucrosité du café qui se complète avec une note salée. Ce sont toutes ces notes qui permettent d’affirmer qu’un café est équilibré. Un bon café doit également laisser dans la gorge un goût amer qui rappelle le cacao amer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles

LIENS COMPLÉMENTAIRES