Recette de purée de pommes de terre maison

Assiette de purée de pommes de terre

La purée de pomme de terre est un très bon accompagnement pour la majorité des viandes et poissons, on la retrouve dans toutes les assiettes, du petit bouiboui aux grands restaurants. Facile à faire à la maison, elle ne demande que peu d’investissement (prix) et de travail (cuisine). Alors, on y va ?

Informations sur la recette

  • Coût de la recette : Faible
  • Niveau de difficulté : Simple
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Nombre de couverts : 6 personnes

Ingrédients de la purée de pomme de terre

  • 1kg de pommes de terre (Prenez de la Bintje de préférence)
  • 75g de beurre
  • Un demi-verre (15cl) de lait
  • Une gousse d’ail
  • Sel, poivre blanc mouliné et muscade râpée

Cuisson des pommes de terre

  • Commencez tout d’abord par éplucher et couper les pommes de terre en quartiers. Vous pouvez les tailler grossièrement car elles vont être cuites et écrasées, l’esthétique ne compte pas.
  • Prenez une casserole et la remplir d’eau. Plongez les pommes de terre directement dedans (à froid donc) avec une pincée de gros sel. Les pdt doivent être entièrement recouvertes.
  • Laissez-les cuire ensuite à bonne ébullition pendant une bonne vingtaine de minutes. Tout dépend bien sûr de la taille de vos quartiers. Petite astuce pour savoir si les pdt sont cuites, plantez la lame d’un couteau, si vous rencontrez une résistance, alors ce n’est pas cuit.
  • Juste avant que la cuisson soit parfaite, mettez le lait à chauffer avec votre petite gousse d’ail (non-émincée), du sel et du poivre. Attention, ne faites pas bouillir le lait !

Préparation de la purée

  • Dès que votre cuisson est terminée, sortez vos pommes de terre et placez-les dans votre presse-purée ou moulin à légumes. Evitez de le faire à la main (fatiguant et long), de même qu’avec des appareils électriques (cela va lier l’amidon trop fortement et rendre la purée gluante). Durant l’écrasement, ajoutez le beurre petit à petit.
  • Une fois que vous avez terminé, prenez votre lait, retirez votre gousse d’ail et venez l’incorporer en plusieurs fois pendant que vous remuez.
  • Il ne vous reste plus qu’à trouver la bonne consistance, vous pouvez tout à fait remettre un peu de lait ou de beurre pour délayer ou donner plus de goût. De là, râpez un coup de muscade, prenez votre fouet et travaillez un dernière coup votre purée pour qu’elle soit légère.

Quelques conseils

  • Si vous n’avez pas de beurre ou que vous ne souhaitez pas en mettre, vous pouvez sans problème le remplacer par de l’huile d’olive, ou de noix, ou de ce que vous souhaitez.
  • Si vous aviez en tête de venir ajouter du fromage, que ce soit de l’emmental râpe, du comté ou tout autre, je vous le déconseille, cela alourdit le plat et rend la purée plus difficile à digérer, de même que la crème fraîche.
  • Essayez de faire accompagner votre purée à un Civet de Lapin ou à des saucisses de Toulouse.

A table !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*