Manger des insectes en Thaïlande

Stand d'insectes en Thaïlande

Revenir de la Thaïlande sans avoir mangé des insectes parait impossible. En France nous avons des cuisses de grenouilles et des escargots. En Thaïlande il y a des araignées, cafards, crickets, chenilles et tous autres insectes que vous n’aviez jamais vus.

Vous l’aurez compris en lisant mon blog depuis quelques temps, j’ai pu faire un voyage en Thaïlande et le moins que l’on puisse dire, c’est que leur culture gastronomique m’a marqué. Effectivement, je le savais en y allant, celle-ci n’a absolument rien à voir avec chez nous et c’est pour cela que je voulais absolument découvrir leur cuisine. Ainsi, aujourd’hui, après le piment de chez eux, j’ai eu envie de vous parler de ces insectes que l’on peut manger un peu partout dans le pays. Il était effectivement impensable de ne pas en manger.

Un met national et populaire en Thaïlande

C’est en fait un mode de street food vendu par les stands ambulants que l’on trouve dans les rues des villes de tout le pays, un peu comme nous avec les kebabs par exemple. Peu de touristes rêvent d’en manger même lors d’une énorme faim et pourtant, les Thaïlandais les adorent de leur côté. Pour les débutants, les sauterelles passeront plus facilement que certains autres. Pour les « Indiana Jones » les araignées seront un vrai challenge avec leurs pâtes croustillantes et leurs intestins bien juteux et amères. Consommées lors des petites faims, les insectes sont idéals pour les apéritifs. . Avec une bonne bière Thaïe, la dégustation se fait toute seule et ça change des cacahuètes, des chips et autres amuses-gueules que nous trouvons en France, ça, je peux vous l’assurer.

Cette dégustation est pleine de protéines et surement de bonnes choses qu’on a tendance à ignorer. Mais l’avantage est le prix. Effectivement, pour seulement 50 centimes la portion d’insectes, cela est réellement économique pour accompagner l’apéritif. C’est le prix d’une demi-baguette chez nous, vous vous rendez compte ? Avec plus de 200 variétés d’insectes, la Thaïlande est le pays qui en consomme le plus. Comme la France et le foie gras me direz-vous. Alors pourquoi s’en priver ?

Où manger des insectes en Thaïlande

A part les stands ambulants des rues de Bangkok, dans le Nord-est du pays(région de l’Isan), ville qui est connue pour sa consommation d’insectes, on en trouve clairement un peu partout dans le pays. Dans les régions les plus pauvres, les habitant n’hésitent pas à cuisiner les ressources forestières et ce qu’ils ont à porter de main, les insectes y sont logiquement roi dans la cuisine thaïlandaise. Mais, on y trouve aussi de véritables menus gastronomiques à base d’insectes, champignons, racines, plantes toutes plus étranges les unes que les autres. Par exemple, on peut tout à fait déguster une bonne salade de nid de fourmis et un nid d’abeille sucré pour le dessert qui feront un menu express délicieux. Allez bon appétit bien sûr !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*