Les effets antioxydants du Curcuma pour la santé

curcuma

Le curcuma (Curcuma longa) est également appelé le Safran des Indes. Cette épice de couleur jaune orangée provient de la réduction en poudre du rhizome de curcuma. Mais quelles sont les propriétés pour la santé de cette épice venue d’Asie ? Zoom sur les bienfaits pour la santé de la consommation de curcuma.

Les origines de l’épice curcuma

Le rhizome de curcuma est à l’origine de l’épice quand il est broyé et mis sous forme de poudre. Cette épice est originaire d’Asie, où elle est utilisée depuis de très nombreuses années. Elle est cultivée régulièrement en Chine, en Inde, en Indonésie et au Sri Lanka. À notre époque la poudre de curcuma est très utilisée en cuisine soit seule ou bien mélangée. En effet, la poudre de curcuma entre dans la composition du curry. Le curcuma est très parfumé, il permet de colorer vos plats et leur donner une teinte jaune. L’épice de curcuma permet de corriger l’acidité d’un plat.

Depuis peu, l’épice de curcuma est utilisée comme compléments alimentaires et dans certains régimes. Les milieux du sport, de la santé et du bien-être utilisent même ses propriétés naturelles pour composer des produits diététiques. Car le curcuma possède de nombreuses propriétés intéressantes pour l’être humain, notamment des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Mais le curcuma révèle des vertus positives pour différentes parties de notre corps et principalement cardiovasculaire, pour les articulations, pour les intestins et pour le sang.

Les deux catégories de curcuma utilisées au quotidien

Le curcuma peut être classé en deux catégories. Il existe l’épice de curcuma, c’est-à-dire la poudre issue du broyage du rhizome de curcuma, qui permet de préparer de nombreuses recettes de cuisine. Dans la poudre de curcuma, les molécules actives appelées curmuminoïde, dont la célèbre curcumine, sont présentes à hauteur de 5 à 8 %.

L’autre catégorie de curcuma est l’extrait de curcuma avec lequel on fabrique des produits diététiques et des compléments alimentaires. La concentration en curmuminoïdes se retrouve donc bien supérieure, grâce à la transformation que subit le produit. Cet extrait peut être concentré jusqu’à 80 %, pour profiter plus efficacement des effets du curcuma dans l’organisme.

Les bénéfices du curcuma pour la santé

Le curcuma est utilisé en Inde et notamment dans la médecine ayurvédique. Cette médecine traditionnelle indienne dite ayurvéda regroupe divers pratiques telles que la diététique, la phytothérapie, et l’aromathérapie pour le bien-être du corps. Cette médecine place la connaissance de la vie ou de la longévité au centre de ses convictions.

Les indiens utilisent donc le curcuma pour ses effets bénéfiques pour le corps et notamment les propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires, et pour ses bénéfices pour résoudre les problèmes digestifs. Pour doper les effets sur la santé du curcuma, il faut le mélanger avec du poivre noir contenant de la pipérine, qui est l’élément qui pique dans le poivre. Ce mélange permet d’améliorer grandement l’absorption de la curcumine.

Le curcuma est un parfait anti-inflammatoire

Le premier bénéfice du curcuma pour l’organisme est son principe anti-inflammatoire. Le curcuma permet ainsi de réduire les douleurs des articulations des personnes âgés, des sportifs atteints de douleurs musculaires ou de tendinites, les personnes souffrant d’arthrite ou d’arthrose. Pour soigner les personnes, le curcuma peut être pris sous forme de gélule, de poudre ou bien en étalant une crème contenant du curcuma sur la zone du corps douloureuse.

Le curcuma aide à soulager les problèmes de digestion

Pour les personnes atteintes de problèmes gastrique et digestif, le curcuma se révèle un allié formidable. Le curcuma possède des effets contre les problèmes gastro-intestinaux, il entre en jeu pour le traitement naturel des maux de ventre, des douleurs de l’intestin et du colon. Pour augmenter les effets du curcuma sur les douleurs digestives, il est intéressant de l’associer avec des probiotiques, afin de fortifier la flore intestinale.

Le curcuma aide à lutter contre les cancers

Des spécialistes indiquent que le curcuma pourrait aider efficacement pour prévenir l’apparition des cancers mais aussi que l’utilisation du curcuma aurait des bienfaits contre certains cancers. Pour le moment, aucune recherche scientifique ne peut affirmer ni contredire cette théorie. En tout cas, s’il ne fait pas de mal pour la santé, il ne pourra lui faire que du bien.

Conseil pour doser sa consommation de curcuma

Il est conseillé de consommer un minimum de 250 mg de curcuma par jour, sous sa forme curcuminoïde, lorsque vous vous dépensez beaucoup ou pour reprendre des forces. Pour cela, vous pourrez consommer directement une cuillère à café de poudre de curcuma utilisée en cuisine (5 g de poudre) ou alors sous formes transformées (produits diététiques, boisson, compléments alimentaires). Sachez que pour faciliter l’absorption de la curcumine dans l’organisme, il est important de prendre en complément de la pipérine contenue dans le poivre.

Quand ne faut-il pas consommer du curcuma ?

La consommation de curcuma est contre indiquée pour certaines personnes. En effet, certains troubles ou maladie ne font pas bon ménage avec une consommation de curcuma tels que :

  • Les obstructions des voies biliaires tels que les calculs
  • Les maladies du foie
  • Les personnes allergiques au curcuma
  • L’ulcère de l’estomac ou du duodénum

Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, le mieux étant de se renseigner auprès de son médecin traitant qui pourra vous conseiller comme il faut.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*