Découvrez le kéfir de fruit et ses bienfaits

Kéfir de fruit

Le kéfir est une boisson très ancienne qui est consommée depuis plusieurs millénaires. On en retrouve des traces jusqu’au début de l’antiquité. Il est encore très souvent consommé dans le Caucase et en Europe de l’Est. C’est une boisson délicieuse et aux multiples bienfaits issus de la fermentation de bactéries. Cependant, il faut bien distinguer le kéfir de fruit et le kéfir de lait.

Qu’est-ce que le kéfir ?

Le kéfir, c’est donc une boisson fermentée très répandue, mais pour l’obtenir, il faut utiliser ce que l’on appelle des « grains de kéfir ». Les grains de kéfir sont ce que l’on appelle un levain, c’est-à-dire une flore microbienne complexe essentiellement composée de bactéries lactiques et de levure. En mélangeant les grains de kéfir à une boisson, on obtient un kéfir.

Comme toutes les fermentations, le kéfir contient un peu d’alcool, mais dans des proportions vraiment minimes comparées aux boissons alcoolisées classiques. Grâce aux grains de kéfir, il est possible de faire un kéfir avec presque toutes les boissons. Cependant, ils sont souvent utilisés dans des jus de fruits naturels pour permettre de profiter de leurs bienfaits.

Quels sont les bienfaits du kéfir sur la santé ?

Le kéfir, la boisson fabriquée avec des grains de kéfir donc, est excellent pour la santé pour plusieurs raisons. D’abord, comme il est issu d’un processus de fermentation, il est plein de bactéries qui sont excellentes pour la flore intestinale. Que ce soit dans un kéfir de fruit ou dans un kéfir de lait, on retrouve presque les mêmes bactéries.

Or, ce genre d’aliments très riches en bonnes bactéries a des effets très positifs sur le corps humain, notamment sur le système digestif. Ces bactéries permettent de renforcer et de renouveler la flore intestinale. Les intestins sont donc nettoyés et renforcés, ce qui facilite la digestion et le transit. Boire un kéfir après un bon repas est une excellente initiative.

Cependant, le kéfir présente bien d’autres avantages médicaux. La consommation régulière de kéfir aurait des bienfaits importants sur le système cardio-vasculaire et diminuerait les risques. Il permettrait également de lutter contre les infections et peut être utilisé comme un coupe-faim très efficace dans le cadre d’une diète. Le kéfir de lait permet aussi de rendre le lait plus facile à digérer, un avantage non négligeable pour les nourrissons qui y sont intolérants.

Comment trouver des grains de kéfir ?

Les grains de kéfir sont absolument essentiels à la fabrication du kéfir. Cependant, il n’est pas facile d’en fabriquer soi-même. Pour obtenir des grains de kéfir de lait, il faut laisser le lait fermenter dans des conditions particulières jusqu’à pouvoir y récupérer un ensemble de petits cristaux blancs et opaques agglomérés qui ressemblent à un chou-fleur.

Pour les grains de kéfir de fruit, ils sont également obtenus grâce à la fermentation d’une boisson, mais cette fois-ci d’un jus de fruits. Ils sont assez différents des grains de kéfir de lait puisqu’ils sont transparents et qu’ils ne s’agglomèrent pas vraiment. Comme le procédé d’obtention des grains de kéfir est toujours un peu compliqué, beaucoup de particuliers préfèrent les acheter en magasin bio.

Comment faire son propre kéfir ?

Une fois que vous avez des grains de kéfir en votre possession, il est très facile de faire son propre kéfir. Évidemment, rien ne vous empêche d’utiliser des grains de kéfir de lait dans un jus de fruits et inversement, mais vous comprendrez rapidement pourquoi les deux types de cristaux sont bien distincts et ne sont pas utilisés n’importe comment.

Vous pouvez faire un kéfir avec à peu près n’importe quelle boisson, mais il vaut mieux respecter une recette traditionnelle pour bénéficier du maximum d’avantages en termes de nutrition et de santé. Pour cela, vous aurez besoin d’un grand récipient, de 3 cuillères à soupe de sucre roux, 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir de fruit, d’1 litre d’eau, de 2 figues sèches et de 2 rondelles de citron.

Placez tous vos ingrédients dans votre récipient et ajoutez le litre d’eau. Fermez votre récipient et laissez-le 24 heures à température ambiante, à l’abri de la lumière. Normalement, après 24 heures, les figues devraient remonter à la surface et la boisson sera prête. Filtrez le liquide pour récupérer les ingrédients. Jetez les figues et le citron, mais mettez les grains de kéfir dans une bouteille et remplissez-la avec la boisson. Attendez deux jours, puis placez la boisson au réfrigérateur.

Votre kéfir est prêt et il va falloir le consommer suffisamment rapidement pour que la fermentation ne le rende pas trop acide.

Le kéfir est une boisson vivante

Le kéfir est littéralement une boisson vivante puisque les grains de kéfir contiennent tout un monde de micro-organismes qui vont prospérer dans votre boisson, puis dans votre estomac. Cette vie a pour conséquence de faire du kéfir une boisson gazeuse. Soyez donc prudent quand vous ouvrez la bouteille, car après plusieurs jours, l’effervescence peut être surprenante.

Surtout, vous devez apprendre à reconnaître des grains de kéfir de qualité, car il arrive qu’ils aient été mal conservés et qu’ils perdent leurs propriétés. Pire encore, ils peuvent même vous rendre malade si vous ne faites pas attention. Si les grains sont visqueux et sirupeux, c’est mauvais signe. Pareil si les grains diminuent de volume, qu’ils sentent mauvais ou qu’un film blanc se forme.

Vous pouvez également conserver les grains de kéfir en les plaçant au réfrigérateur dans un récipient fermé, mais non pas hermétique, avec du sucre. Les bactéries vont se multiplier et vous aurez encore plus de grains de kéfir au bout de quelques jours. Sinon, vous pouvez congeler chaque grain de kéfir une seule fois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*