Comment faire un glaçage sans sucre glace

Le glaçage constitue la cerise sur le gâteau. Cette touche (ou couche) finale est essentielle pour parfaire le goût et l’apparence des gâteaux, des biscuits, des beignets, des cupcakes et autres gourmandises sucrées. Si vous devez faire un glaçage en urgence et que vous êtes à court d’ingrédients, pas de panique ! En effet, il existe des recettes alternatives pour réaliser un glaçage sans sucre glace.

Qu’est-ce que le glaçage ?

Le glaçage, appelé également nappage ou crémage, est une crème sucrée et vernissée qui sert à recouvrir la surface et les rebords des pâtisseries. Il a la particularité de se durcir une fois refroidi. Il est utilisé en guise de finition afin de donner plus de saveur ainsi qu’un lissage parfait.

Cet atout aussi décoratif que gourmand a pour base le sucre glace, qui est généralement mélangé – selon les recettes – à de l’eau, de la gélatine, des blancs d’œufs, du lait ou du beurre. Selon vos besoins ou votre humeur culinaire du moment, vous avez le choix entre plusieurs types de glaçage gâteau.

Le glaçage à la crème au beurre

Le glaçage à la crème au beurre est l’un des plus populaires. Il est facile à réaliser et à étaler, et présente une texture douce et lisse. Sa préparation nécessite – comme son nom l’indique – du beurre et du sucre glace. Vous pouvez ajouter des œufs ou du lait au mélange pour en modifier l’épaisseur ou bien l’aromatiser avec de la vanille, des zestes de citron et du chocolat.

Certaines recettes recommandent de le mouiller avec de la liqueur tels que du rhum et du kirsch. Le glaçage à la crème au beurre est idéal pour recouvrir un moka ou garnir des cupcakes. N’oubliez pas de vous munir de votre poche à douille pour créer de jolis motifs et sublimer ainsi votre préparation !

Le glaçage à l’eau

Encore une recette simple (et efficace) de glaçage ! Les ingrédients de base sont l’eau et le sucre en poudre, que vous avez la possibilité (infinie) de parfumer avec des extraits de vanille, des fruits secs, des épices… Pour plus de saveur, vous pouvez remplacer l’eau par du jus d’orange ou du jus de citron vert – voire tout type d’ingrédient liquide.

Également, pensez à ajouter un colorant alimentaire liposoluble afin de donner plus de fantaisie à votre recette. Le glaçage à l’eau est parfait pour le nappage des quatre-quarts, des beignets, des scones et des sablés. Il peut être conservé dans un récipient hermétique jusqu’à deux semaines.

Le glaçage royal

Le glaçage royal donne à toutes les pâtisseries une dimension majestueuse. Il reprend les mêmes bases que le glaçage à l’eau, sauf qu’il faut y additionner des blancs d’œufs et du jus de citron afin d’avoir une texture plus épaisse, lisse et craquante.

Si on l’appelle parfois glaçage blanc, sa couleur est en réalité mate car la crème fonce toujours en séchant. Avec ce nappage gâteau, laissez parler votre âme d’artiste pour décorer au cornet vos petits fours, vos biscuits, vos donuts, vos éclairs ou encore une maison en pain d’épices.

Le glaçage miroir

Le glaçage miroir permet de rendre n’importe quel entremets ou pâtisserie chic et raffiné. Sa recette requiert de la gélatine, de l’eau, du sucre, de la crème et de la poudre de cacao. Certaines versions proposent du chocolat fondu et du lait concentré. Dans tous les cas, le secret d’un glaçage miroir ultra brillant est de le verser à bonne température, c’est-à-dire à 32 °C pour obtenir un parfait gâteau miroir glacé au chocolat.

Ce crémage ne convient qu’aux pâtisseries froides, car c’est le seul moyen de le fixer efficacement. Faites-en l’atout maître de vos entremets, de vos gâteaux Bundt et de vos gâteaux à la cannelle et aux pacanes.

La recette ultime d’un glaçage sans sucre glace

Vous n’avez plus de sucre glace dans votre placard ? Si vous n’avez plus le temps de faire les courses, voici une recette inratable pour réussir un glaçage même sans son ingrédient phare.

Vous aurez besoin de :

  • 200 g de beurre mou non salé, à température ambiante ;
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille ;
  • 200 g de sirop de glucose ;
  • Colorant alimentaire, si besoin.

Dans un grand bol, battez le beurre avec un batteur. Incorporez l’extrait de vanille et le colorant alimentaire (facultatif) puis mélangez. Ajoutez le sirop au fur et à mesure tout en remuant le mélange. Au bout de quelques minutes, vous devriez obtenir une texture molle. Prenez ensuite une spatule et étalez la préparation sur votre gâteau.

Pour les puristes qui ne jurent que par le sucre glace, il est possible de réaliser le sien à la maison en utilisant du sucre en poudre. En effet, le sucre glace est tout simplement… du sucre moulu.

Voici comment procéder afin d’avoir 500 g de sucre glace : passez au mixeur 485 g de sucre en poudre et 15 g de Maïzena – pour empêcher les cristaux de sucre de s’agglomérer. Mixez pendant quelques minutes jusqu’à obtenir une texture fine, puis tamisez et le tour est joué ! N’hésitez pas à aromatiser avec une petite gousse de vanille pour obtenir du sucre glace vanillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers Articles

LIENS COMPLÉMENTAIRES