Comment différencier les produits artisanaux des produits industriels ?

Fromages

En 2020, les produits artisanaux sont très plébiscités. Les gens ont besoin de se rapprocher du naturel, de mieux manger, de se sentir plus en forme. Les industriels tentent donc de surfer sur cette vague et les appellations « artisanales » foisonnent sur le marché. Or, certaines sont trompeuses. Comment peut-on différencier un produit artisanal d’un produit industriel ?

Qu’est-ce qu’un produit artisanal ?

Selon la définition de l’UNESCO, un produit artisanal est tout simplement un produit qui a été fabriqué par un artisan soit à la main, soit à l’aide d’outils, du moment qu’il y a une contribution manuelle lors de la production. Contrairement aux produits industriels, ceux qui sont issus de l’artisanat sont le résultat d’un savoir-faire particulier. Par ailleurs, la production se fait à échelle humaine puisqu’il y a une contribution manuelle.

De plus, un aliment artisanal comme le vin, les fruits, les légumes, les viandes, les produits laitiers, etc ne doivent pas contenir d’additif ou alors très peu à condition qu’ils soient naturels. En revanche, les produits industriels en contiennent parfois des dizaines. On réalise donc vite que consommer des produits artisanaux provenant de divers producteurs locaux ou français a de nombreux avantages, surtout sur la santé. Bien qu’aujourd’hui on puisse facilement se faire livrer des aliments artisanaux de qualité produits en France grâce à des sites comme culinaries, il est parfois difficile de se repérer parmi les nombreuses appellations attribuées par les grandes surfaces et les restaurants.

Comment faire la différence ?

La plupart du temps, on constate à l’œil nu qu’un produit est artisanal puisqu’il n’est pas parfait visuellement et qu’il présente des petits défauts, à l’inverse des produits standardisés. Si on prend l’exemple d’une tartelette aux fruits, on voit bien que chaque pièce est unique (couleur, cuisson, taille, forme) quand il s’agit de produits artisanaux. Contrairement à ces derniers, les tartelettes industrielles seront exactement pareilles.

Connaître les différents labels

Pour nous aider face au doute, des labels ont été créés. Ils permettent de certifier le savoir-faire d’un artisan en charge de la fabrication.

« Artisan » et « Maître Artisan »

L’appellation déposée et protégée « qualité artisan » est remise par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Elle garanti alors l’aptitude professionnelle de celui qui la reçoit. Le titre « maître Artisan » est délivré par le même organisme et c’est la plus haute distinction possible. Seuls les professionnels formés et/ou diplômés peuvent obtenir ces titres.

Les indications géographiques (IG)

Les IG ont pour but de certifier et garantir la provenance des produits artisanaux afin d’offrir une transparence sur la qualité des produits et de préserver les savoir-faire locaux.

« Fabriqué À »

Les appellations « Fabriqué à Paris » et « Fabriqué à Lyon » sont récentes. Leur objectif est de promouvoir le savoir-faire local en labellisant les artisans et leurs produits fabriqués ou transformés majoritairement en région parisienne ou lyonnaise.

Savoir différencier les produits artisanaux des produits industriels permet de modifier sa consommation et d’en tirer plusieurs bénéfices. Premièrement, manger des aliments artisanaux sans additifs est bien meilleur pour la santé. Puis, c’est un bon moyen pour soutenir les agriculteurs et les petits producteurs, tout en participant à une démarche éco-responsable.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*